Nombre de visite :
- Création graphique et droits d'auteurs ARCTIC STUDIO
Crédit photo : SNCTP et FOTOLIA BY ADOBE

• QUI SOMMES-NOUS ?  •

C’est avant les années 1990 qu'a germé l'idée de fonder le tout premier groupe élitiste de chauffeurs de direction et d’élus, en y intégrant les agents de protection des hautes personnalités ;

 

De cette base originelle ont été issues dès 1996 deux associations, également créées par le même ancien membre dirigeant et fondateur.

 

Cette importante antériorité d’exercice constitue un socle historique sérieux qui conforte la SNCTP bien au-delà d’autres groupements associatifs et nous apporte donc une légitimité crédible, indispensable à l’orientation de toute notre profession.

 

Actuellement dirigée par une direction générale renouvelée et dynamique, nous sommes devenus au fil de notre évolution le premier organe français indépendant et constructif, engagé dans la défense des chauffeurs de Grande Remise, d’autorités et des agents de protection en mission de conduite.

 

Sous la présidence exécutive de Philippe OHANNESSIAN-CHENEVIÈRE , précédemment cadre dirigeant du syndicat SNCTP depuis 2012 ( à gauche sur la photo, aux côtés d'Enzo L. ) nous représentons dignement tous les conducteurs professionnels concernés devant les instances officielles, d'ailleurs très intéressées par notre action globale d’orientation et de formation à tarif remisé pour nos membres et surtout avec leurs mêmes instructeurs bien connus des services spécialisés ;

NOTRE MISSION : VOUS REPRÉSENTER

  • Représenter les conducteurs de sécurité : 

 

Il n’existe actuellement en France aucun statut légal de « chauffeur de hautes personnalités » qui pourrait convenir à toute fonction de conduite d’un VIP.

Un de nos buts principaux est de mettre en place la création urgente et encadrée du statut civil de « conducteur d’autorité »,

Ce travail doit passer par un remaniement juridique, puisqu’il n’est officiellement pas possible de cumuler actuellement la fonction d’agent de protection rapprochée et celle de conduite d’un véhicule à titre onéreux !

Cette aberration française est issue d’un texte législatif de 1986, toujours en vigueur…

Nous sommes pourtant bien obligés par nos fonctions de conduite de hautes personnalités de subir les risques encourus par nos VIP ;

Cela aidera notamment les anciens chauffeurs des services officiels à se reconvertir dans le civil, puisque ce statut existe déjà dans le domaine militaire.

Il est à définir avec le CNAPS, par des aptitudes de formations, complétées par des autorisations particulières, à l’exemple des détentions d’armes en préfecture de police.

La SNCTP, dont les cadres sont aussi tireurs sportifs, voire ancien policier, gendarme ou militaire au statut de « conducteur d’autorité », est depuis plusieurs années pleinement engagée dans cette démarche auprès des administrations de référence.

Sans comparaison avec les agents de protection rapprochée (que nous accueillons maintenant pour les plus motivés afin de les former efficacement dans nos centres partenaires), la conduite des hauts dirigeants doit rester une affaire de chauffeurs de métier, évidents spécialistes animés par la passion et le respect.

 

  • Réunir les héritiers de la Grande Remise :

 

Motivés par la recherche d’un service rendu irréprochable à destination des puissants de la planète, nos adhérents les plus sérieux conduisent tout type de VIP, même les invités des administrations publiques étrangères.

Les membres de notre groupement sont déjà fortement recommandés lors de grands événements, nécessitant des qualités d’excellence dans l’accomplissement de leurs missions

Nous continuons à accueillir depuis la disparition de la "GR" l’élite des chauffeurs de prestige rigoureusement sélectionnés, pour les représenter devant les officiels, suivant des critères de qualité de service rendu, gamme de véhicule d'excellence, conciergerie,...

 

  • Regrouper les chauffeurs de direction :

 

C’est une des motivations essentielles des fondateurs à l’origine de la création de la SNCTP.

Toujours plus nombreux au sein de notre association, nous continuons à étendre notre réseau de professionnels reconnus.

Soit recrutés directement en employé à cet effet (du secteur privé ou fonctionnaire), soit prestataires en société de VTC (ce qui réduit les coûts des grandes industries et entreprises nationales).

Nous travaillons activement à la reconnaissance du métier de chauffeur de direction travaillant par exemple au sein d’une entreprise du CAC40, car il est important d’exiger une formation qualifiante régulière pour protéger ces acteurs de tous les secteurs commerciaux, industriels ou financiers.

Le but est par ailleurs de parvenir à utiliser les voies de bus durant l’accompagnement en véhicule d’une autorité à bord.

 

  • Réunir les organismes de formation les plus représentatifs de l’exercice de notre métier :

 

Nos fonctions spécifiques ne laissent pas la place à l’approximation dans la reconnaissance des aptitudes ou l’évolution des compétences de nos adhérents ;

Nous avons choisi de sélectionner uniquement les centres de formation qui sont reconnus comme les plus efficaces par les groupes d’escortes des services officiels, recevant en sessions de stages les conducteurs des plus hautes administrations publiques et ambassades.

Consultez la page dédiée à cet effet pour découvrir les plans de formation, le lieu et les dates des prochaines sessions !

 

  • Continuer à orienter très régulièrement les pouvoirs publics :

 

Plusieurs axes de réflexion méritent notre attention et tout l’investissement de la SNCTP :

L’action de notre direction générale, reçue à la demande de Monsieur le Premier ministre dès 2013, a déjà abouti sur nos recommandations à la création d’une carte professionnelle de chauffeur VTC plus sécurisée, du même format que celle de notre groupement.

Pour info, nous aurions cependant apprécié l’ajout de la mention du groupe sanguin, comme sur la carte annuelle de nos adhérents !

 

Comme déjà évoqué, nous devons continuer à insister sur la création à court terme d’un statut indispensable de conducteur de sécurité hautement qualifié et réglementé.

 

  • Rebâtir la regrettée Grande Remise :

 

Tellement de choses à dire sur ce sujet passionnant !

 

Pour résumer en une phrase : il est impératif de sectoriser l’offre de transport "GR", bien distincte des VTC d’applications :

Tout le métier haut de gamme est tiré vers le bas depuis l'apparition des VTC à bas coût, branche professionnelle crée pour compléter la pénurie de taxi à Paris et réduire le chômage...

 

Ceci est un compte rendu réel de ce qui nous a été répété maintes fois à Bercy, en entretien privé au ministère du Travail !

 

Il faut opérer une sélection qualitative des véhicules, définir un axe de formation des chauffeurs "GR" clair, ... etc, entre autres objectifs.

Nous ne pouvons pas rester légalement assimilés aux VTC et devoir baisser plus nos tarif car nos coûts de fonctionnement n'ont rien à voir, notre manière de travailler non-plus !

Venez à nos nombreuses réunions de rencontre, réservées aux membres actifs et organisées deux fois par mois à notre siège administratif situé au 121, avenue des Champs-Elysées ;

A bientôt autour d'un café entre professionnels du métier pour échanger d'une manière constructive avec vos idées !

Philippe OHANNESSIAN-CHENEVIÈRE, président exécutif et bénévole de la SNCTP..

LA SNCTP DANS LA PRESSE :